Broutilles

 

Dépassement

L’amour sans frein

L’amour mesquin

L’amour qui coûte ;

Cœur délaissé

Et cœur blessé ;

Le cœur blasé

Et qui dégoûte

Automne

Roux sur vert, gris sur bleu

Tons de la terre et tons des cieux

Air qui fraîchit, cœur qui frissonne,

Sont les atteintes de l’automne

 

Hâte toi

Hâte toi, en ton cœur, de bâtir ta maison

La bâtir sur le roc et non pas sur le sable ;

Bâtir avec amour, bâtir avec raison,

Car bâtir sans raison ce n’est pas raisonnable.

 

Beaux vers

Les plus beaux vers sont ceux qu’on aime,

Ceux qui vous réchauffent le cœur

D’amour joyeux, tous les poèmes

Sont toujours pour ceux qui les aiment

Un vrai guide vers le bonheur.

Eté1990